6.11.07

Business et Droits de l’Homme

Par Diego

Pendant quelques jours, au Maroc, les drapeaux français et les drapeaux marocains ont flotté un peu partout, côte à côte, comme aux temps bénis des colonies. Le nouveau président français est venu montrer que dans le pays, c’était encore l’ancien colonisateur qui faisait la loi. Il s’est impliqué dans du «business» qui va rapporter gros aux grands patrons français, ses acolytes. Il a tout fait pour séduire, ronds de jambe et sourires carnassiers. Las ! Le nouveau président français n’en est pas à une «veste» près (après la débandade Cécilia ! ). Il a mis le dossier des avions Rafale dans sa poche, sa dignité et son mouchoir par-dessus. Il a continué, malgré l’échec, à offrir au royaume des mille et une injustices un cadeau de 200 millions d’euros annuels. Une bagatelle ! Il a surtout continué à jouer la petite musique du «plan d’autonomie» marocain, devant un parlement croupion aux anges. Où est le président français des Droits de l’Homme ? Le peuple sahraoui attendait-il quelque chose de nouveau de ce shérif droit dans ses bottes, à l’allure chaloupée, prêt à dégainer, démarche qu’il a emprunté on se demande bien à qui ? S’attendait-il à voir s’infléchir un tant soit peu la politique française à l’égard d’un peuple qui réclame que justice soit faite depuis plus de trente ans ? Le nouveau président français a montré son véritable visage : celui d’un menteur, d’un affairiste sans scrupule, d’un individu vulgaire et retors dont le royaume des mille et une misères s’accommode si bien ! Pendant ce temps, un général français offrait au peuple algérien –avec quelle générosité !- les plans des champs de mines aux frontières, quarante-cinq ans après la guerre d’indépendance ! Faudra-t-il que à France quarante-cinq ans de réflexion pour comprendre qu’au Maghreb elle se trompe d’allié, qu’en soutenant le royaume des mille et une prisons noires elle favorise inéluctablement son déclin avec, au bout du tunnel, une guerre civile et un cataclysme islamique ? Les TGV, les centrales nucléaires, les corvettes, gracieusement offertes par le contribuable français, n’y changeront rien. L’an prochain à Smara !
06.11.07
--------------
Ce texte exprime l'opinion de l'auteur et n'engage pas les modérateurs du forum.
This text exprimes the opinion of the author and not of the moderators of the forum.
Esto texto esprime la opinion del autor y no de los moderadores del foro.

Share/Bookmark