18.5.11

Messive à un faux sahraoui

par Mohamed Salem ould Amar

Un lâche anonyme vient de signer, sous le pseudonyme sahraoui, un torchon auquel il a donne le titre increible pero cierto. Dans ce torchon de mauvaise qualité et de mauvaise facture il a essaye de trainer dans la boue l’un des plus compétents et des plus honnêtes cadres du F.Polisario, le docteur Baba Mustapha Sayed.
Usant du procédé peu recommandable ; en ce lieu, de la dénonciation anonyme, il a vomi une quantité de venin et de haine rarement égalée jusqu’ici sur ce site…
D’habitude quand quelqu’un de respectable, mais seulement de respectable, c’est en les circonstances une condition requise, sort de son « carre prive » pour se mêler aux autres, dans l’espace public, il ne le fait pas en cachette, la face cachée. Il le fait visage découvert et le buste bien dégage, pour se faire connaître des autres afin de leur permettre de le tenir responsable de ce qu’il fait, avance ou prétend dans le cadre de ce même espace public, considère comme la propriété de tous. C’est là l’une des règles essentielle a la base d’un civisme, base fondamentale de la responsabilité et du vivre-ensemble.
Notre courageux anonyme et certains de ceux qui ont à commenter son « papier », aveugles certainement par la haine ou la jalousie ou les deux à la fois, n’ont pas tenu compte de ces principes, à nos yeux, essentiels…
Que leur dire ?
Que Baba soit marié à une sahraouie des zones occupées qui travaille à la télévision marocaine, il n’y là rien à redire sauf pour des esprits malades. Des Sahraouis se sont mariés, bien avant lui, à des femmes qui travaillent dans tous les domaines ; des marocaines, des espagnoles, des russes, des suissesses, des italiennes, des algériennes, des mauritaniennes….et à des femmes d’autres nationalités. Cela n’a jamais suscité le moindre débat ou controverse…
Le faire dans le cas spécifique du docteur Baba Mustapha Sayed, cela revient à se couvrir de ridicule, car des questions de cette nature, et en plus d’ordre, strictement, privé, ne regarde, après tout, que les heureux concernés eux-mêmes. Et eux seuls…
Mais nous aurions pardonné ce travers à notre faux sahraouis, s’il avait au moins la décence et le courage de décliner son identité et de le faire sans peur…Mais nous sommes prêts à passer l’éponge même sur cela quand on sait que sur ce site, seules deux personnes ont eu l’instinct suicidaire de s’en prendre à notre docteur. Et il est vrai qu’au lieu d’en tirer de la gloire comme ils en espéraient, ils en étaient au fond très déçus… Ce sont deux anciens tortionnaires sahraouis, l’un vivant en Suisse auquel Baba a cloué le bec après la publication de deux articles le concernant, et l’autre Aiwanat al Mach, l’actuel directeur de l’agence sahraouie de presse qu’il a souverainement ignoré, jugeant qu’il ne mérite pas que l’on s’attarde sur son cas…
Un conseil donc aux lâches anonymes, si vous voulez passer votre fioul sur d’autres, ayez le courage et l’honnêteté intellectuelle de vous identifier pour donner la possibilité à vous victimes innocentes de vous faire face…

Mohamed Salem ould Amar
lahmada_56[at]hotmail.ca
15.05.11

--------------Ce texte exprime l'opinion de l'auteur et n'engage pas les modérateurs du forum.

Share/Bookmark

3 comentarios:

brahim dijo...

¨جلة ألي تنحب في وجه لكتاب¨.
إذا انطلقنا من مسلمات التاريخ والواقع والايمان والجدية والوطنية الصادقة والجود بالنفس من اجل الشعب و العهد الصادق الذي ينبغي لكل صحراوي ان يتغنى به فقد كان اروع مثال فيه : هو القائد الفذ العظيم النادر منذ قرون قد خلت ألولي مصطفى السيد رحمه الله وتغمد روحه الطاهرة في جنات النعيم .
ومن هذا المنطلق واحتراما وتقديرا لذلك الرمز التاريخي الواحد الوحيد الذي أحتضن كل صفات الرجولة الخلاقة العالية في مسيرتنا التحررية التي انفتحت فيها بعده افواه وارتفعت فيها اصوات الخيانة و أستأسدت فيها ذئاب بعده ، يبقي لقب تلك العائلة الكريمة محبوبا عند كل صحراوي شريف يحترم التاريخ ويقدره حق تقديره ، لذا لازم على كل افراد تلك العائلة الكريمة المحافظة على ذلك المكسب العظيم وذاك التاريخ.
ابرهيم احمد.

4d8b9222-83ad-11e0-b1b3-000bcdcb8a73 dijo...

Il parait que le desert avance sur la verdure du livre vert, et surtout les billets verts qui habillaient votre protege docteur au Canada. Dernierement par unr Toyota et une envelope tres verdoyante. Vive le desert. A bas les brigadiers verts.

Brahim Ala dijo...

Qui voulez vous mener en bateau M. Baba Sayed lorsque vous répondez à vous même en usant du pseudonyme Mohamed Salem Ould Amar .

Cela s’appelle en Hassaniya « yatass ou ichemet el rasou » C’est un subterfuge que vous employez souvent, c’est le bonnet blanc et blanc bonnet. Qui voulez vous rouler encore dans la farine, comme vous le faites si bien depuis tant d’années.

Lorsque vous dites « l’un des plus honnêtes cadres du POLISARIO », l’on doit se remémorer un peu les biens que vous accumulez à la vitesse de l’éclair en maquettant par ci, par là, la première fois à la Présidence sahraouie, qui a payé rubis sur ongle, « votre » maison à Tindouf, la seconde fois chez les libyens qui vous ont acheté, pour quels services rendus ? ?? une Toyato dernier cri, la 3ème fois chez les algériens , qui vous ont remis à Tindouf une Toyota flambant neuve.

De quelle honnêteté s’agit-il ? Celle qui consistait à mettre en poche les bourses des étudiants sahraouis en France, celle de priver les sahraouis pour l’éternité d’une représentation au Canada ou celle de tirer, à partir de ce pays, et pendant 10 ans, sur tout ce qui bouge.

Ce genre de recettes qu’emploient des gens en se faisant passer pour d’autres personnes pour se défendre est un humour de très mauvais gout. Brahim Ala